Begaudeau.info, le site officiel de François Bégaudeau

Dis-moi

Pas encore membre ? Enregistrez-vous et simplifiez-vous les commentaires !

Posez une question à François dans les commentaires au bas de cette page en l’introduisant par « DIS-MOI », il y répondra régulièrement.

Vous pouvez également tenter une réponse à la question du moment posée par François à la suite du logo  François Bégaudeau pose des questions  et peut-être figurer dans les contributeurs retenus pour la compile.

Le logo question close signifie qu’ une question est close.

* Règle générale formulée ici-même par François en réaction à un post : «j’aimerais bien que cet espace s’épargne les petites piques mutuelles qui sont l’ordinaire des forums. Si les posts de X te déplaisent, ce qui est ton droit, il est toujours possible de ne pas les lire. Pardon de me faire arbitre des élégances, mais c’est un beau défi collectif que de résister ici à la pente conflictuelle du Net.»

* Règles particulières pour « la question » : 10 jours pour répondre, déplier un minimum le propos (argumentaire en 2 ou 3 points)

Note du webmaster : Pour des raisons techniques une discussion est limitée à 5 niveaux d’imbrication, en conséquence, au dernier échelon, le bouton « Répondre » disparaît . Pour continuer la conversation il faut donc remonter d’un niveau.

Ci-dessous les questions déjà répondues et les discussions en cours.

80 486 Commentaires

  1. Bonjour, bien longtemps que je n’ai rien écrit, rien copier-coller.
    Peut être un jour je serai moins paresseuse et j’écrirai un texte témoignant de tout ce que j’ai appris, découvert en vous lisant quotidiennement (ou presque) grâce au « dis-moi » de François.
    En attendant je vous dis merci.
    Et pour Zyrma, pour te remercier du film sur St Alban, une spéciale dédicace https://www.youtube.com/watch?v=wuXkvopmlsg

    https://qg.media/2020/12/02/a-propos-de-la-conjoncture-actuelle-par-alain-badiou/

    J’aime bien le déroulement de ce texte avec le rappel historique, le constat -comme chez GDL- que nos actions sont défensives et la solution 🙂

  2. J’ai vu Tenet. Étrange expérience que ce film où l’objectif principal est basique (empêcher la bombe d’exploser) mais qui rend l’action illisible dans l’idée qu’un mec s’amusera à faire un graphique — ça vire au grand guignol à son insu, mais ça m’a rappelé la manière similaire dont j’ai regardé certains Marvel : état passif devant le déroulement mécanique de la séquence d’action.
    Ça jump cut toutes les trois secondes et j’avais l’impression qu’à chaque fois on passait à un autre film d’action, d’où cet entremêlement de dialogues familiers qui finissent par ne rien signifier. Ironiquement, ça se rapproche plus d’un rêve qu’Inception et sa structure de film de braquage…(En fait, j’avais aussi l’impression de regarder une version exagérée d’un film de Nolan dans un cauchemar, ce qui m’amenait à imaginer la version cauchemardesque de Tenet.)
    Sur YouTube, les gens ont pas l’air de s’amuser à déterminer qui est qui et comment et quand.
    Envie de voir la version de Tenet sur l’achat d’une baguette de pain…

    • Au fond Nolan est en train de devenir ce type bourré dans une soirée qui embarrasse tout le monde, mais à qui personne n’ose dire allez vieux, faut rentrer maintenant. J’te ramène.

  3. ‌‌‌- nouvelles du front, 7e ou 8e lettre, le temps se brouille:
    La débâcle est joyeuse sous le soleil.
    Les flamands verts, palmiers et autres chauve souris batman des masques des bizuts sont maintenant prétextes à ré-actualiser dans la cour le jeu de colin-maillard, en version augmentée, sans la galère du noeud de foulard à faire et défaire.
    Toujours éclaboussée d’injonctions contradictoires sanitaires institutionnelles, j’ai hier encore stoppé net Kathelyne qui, masque sur les yeux, filait droit dans l’encoignure de la porte d’accès aux wc des p’tits gars, sous les rires d’avance moqueurs des trois autres de sa bande de cantine.
    Kathelyne, équipée d’une collègue avs sur le temps de classe, paye parfois cher son autonomie relative durant le temps périscolaire.
    Quant à Nelson, il a définitivement recyclé sa bande de tissu qui lui fait maintenant clairement office de barbe; invité hier encore à s’en couvrir la bouche et le nez, il lui a suffi d’habiller sa bouche édentée du sourire dont il a le secret pour que je capitule de mon rôle d’emmerdeuse.
    Peut-être l’influence de notre entrée dans l’Avent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.