Begaudeau.info, le site officiel de François Bégaudeau

Pas encore membre ? Enregistrez-vous et simplifiez-vous les commentaires !

Molécules, roman. En librairie le 18/08

Que dire de ce roman? Rien de plus que ce qu’il contient.
Contentons-nous de signaler quelques dates de promo.  Je recommande notamment la soirée à la librairie La manoeuvre. Parce que c’est ma librairie de quartier, et parce que c’est tout près de chez Manuel Valls -qui a promis de passer.

***

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

***

couv molécules Bégaudeau

18 aout, Arte, le 28 minutes

23 aout 18h, Radio libertaire. Avec Alexandrine, et peut-être Alexandrane.

1 septembre, Boomerang, France Inter, 9H

3 septembre, Forum Fnac, Carré du temple, 17h30

5 septembre, soirée de rentrée Verticales au Point éphémère (avec Elitza Gueorguieva, qui sort un très bon premier roman chez Verticales, Les cosmonautes ne font que passer)

10 septembre, Nancy, Le livre sur la place

13 septembre Fnac Montparnasse, 19h

14 septembre, librairie La Manoeuvre, rencontre. Pour fêter aussi la sortie, le même jour, de Wonder et de Victoria

20 septembre, Paris 5ème, librairie Compagnie (avec Elitza Gueorguieva, qui sort un très bon premier roman chez Verticales, Les cosmonautes ne font que passer)

22 septembre, Correspondances de Manosque

26 septembre, Théâtre du Rond Point, rencontre Télérama

28 septembre : Fuocoammare en salle

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

675 Commentaires

  1. Je découvre l’affaire Guibal grâce à toi Chloé. Merci, c’est la claque. Comme ça de loin, le lien que tu fais avec Molécules me semble très juste.
    Un indispensable document : https://www.youtube.com/watch?v=yyqkU3yCo5k

    • Deux ans après, le pot-aux-roses est découvert

      j’ai vu le FAE sur Guibal en 2005, et tout de suite je me suis dit : y aura un livre
      je n’ai plus jamais rien consulté sur ce faits divers avant de commencer le livre en 2014

      • FEA, pardon

        • Pourquoi tu as choisi d’écrire la scarification plutôt que l’immolation de la mère ? et pourquoi ne pas laisser Léna témoin du meurtre ?
          parce que ça aurait fait un début de roman si glauque qu’il aurait été difficile d’amener les éléments comiques de l’enquête des deux flics ? difficile d’avoir de l’empathie pour Gilles ? ou l’immolation c’est trop spectaculaire ? ou pour te distancier du fait réel pour pouvoir faire ce que tu veux de tes personnages, notamment tenter de les choper ?

          • en fait il va m’etre difficile de répondre à ces questions parce que, n’ayant pas mis le nez dedans depuis 2005, j’ai un souvenir très vague de tout ça
            par exemple je ne me souviens absolument pas que la victime avait une fille et que celle-ci a été témoin du meurtre
            j’ai un vague souvenir du fait qu’il y avait une histoire de feu là-dedans, et qu’elle meurt étouffée je crois -mais justement c’était pas net cette mort ; il fallait qu’elle soit plus nette, plus simple, par souci de clarté narrative et de clarté du geste -et aussi pour ménager encore plus d’ambiguité sur la « volonté de donner la mort » ou pas
            en fait le truc essentiel, voire suffisant, que je retenais du réel, c’était l’histoire du marabout (une marabout, si je me souviens bien, ou plutot une sorte de voyante), et l’impuissance du criminel
            je m’étais dit que je reverrais l’émission après la sortie du livre, ce que je n’ai jamais fait, par peur sans doute qu’un élément y apparaisse que je regretterais de ne pas avoir retenu
            je chochottise un peu, sur ce coup là

    • @Billy: Merci pour ces échanges Billy et François.
      Bonne journée.
      Chloé

    • La claque pour moi aussi. Merci Chloé.

    • @Billy: et pourtant, il y avait un indice au début du chapitre 18 : la jurée Isabelle Guibal.

      • eh ouais les gars, on vous donne des indices gros comme des camions et personne ne voit rien
        je n’ai pas des lecteurs, j’ai des chèvres
        à part Chloé

        • @Jérémy: Ah mais oui !

          @François: Moi j’ai jamais dit que j’étais pas une chèvre. Et « Billy » c’était un indice énorme aussi. Puis t’imagines ce que c’est de tenir un bouquin avec des sabots ? surtout les livres de poche putain. Putain de poches.

          • @Billy: « c’est un indice énorme »… je cherche.

        • @François Bégaudeau: j’aurais pas dû chercher l’affaire Isabelle sur Youtube. Bêê.

    • @Billy: regardé hier soir, du coup. Passionnant.

  2. Bonjour,
    je suis en train de lire molécules(que je n’ai pas encore fini) et ce midi j’écoute quelque chose sur l’affaire de M. Michel Guibal, ai-je raison d’y voir un mini-lien?
    Simplement pour satisfaire ma curiosité…
    Peut-être ce sujet a déjà été évoqué dans les précédents commentaires, mais je n’ai pas pris le temps de tous les lire…je m’en excuse.
    Merci.
    Fidèlement votre.
    Chloé Douarin

    • Chloé, one point
      tu gagnes un tee-shirt des Ramones

      • ça tombe bien Chloé is a Punk rocker Now.
        En tout cas les liens se font de manières inattendues autour des variations sur les thèmes qu’on explore, sans chercher quoi que se soit de précis pour autant. Je suis toujours béatement surprise.
        Merci pour votre roman et le T-shirt.
        Bien à vous,

  3. François, sais-tu si Molécules va paraitre en livre de poche ?
    il me semble que c’est un an après la première sortie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.