Begaudeau.info, le site officiel de François Bégaudeau

Pas encore membre ? Enregistrez-vous et simplifiez-vous les commentaires !

Deux singes, Jour J : les trois secrets que le livre cache !

1.   j’ai des sales dents

2.  j’ai la peau sèche

3.  http://clients.fcinq.com/radiofrance/madeleine/preview/#begaudeau

 2singes

37 Commentaires

  1. Personne n’aura jamais autant la classe qu’un bof.

  2. Tout le monde semble vous reconnaître aisément sur la couverture. Je n’y arrive pas.

  3. des « sales dents » toujours mieux que des dents sales
    la « peau sèche » je sèche
    la recette du chewing-gum à la chlorophylle, j’adhère (bof)
    bien d’exploiter l’étiquette « François Bégaudeau, le réalisateur d' »entre les murs » »(école=>classe=>chewing-gum),jolie auto-dérision
    je me suis demandé pourquoi « deux » chewing-gums mais je suis un peu lente à la détente

    • Deux chewing-gums ou ma vie que je mastique (ce sera la dernière blague là-dessus, promis).

    • deux chewings ou ma vie politique est un des titres envisagés par la cellule communication de Gallimard
      mais il n’a pas plu au panel de lecteurs-tests

  4. Peut-être que Philippe Delerm pourrait s’essayer à l’exercice, lui qui exalte les petits plaisirs du quotidien : on pourrait l’entendre parler du banana-split, tout en voyant sa bouche enfourner la montagne de crême nappée de chocolat. Et pas obligé de redire ce qu’il a déjà écrit à ce sujet. Le concept est intéressant : je parle de ce que mange au moment même où on me voit le manger. Est-ce que vous mâchez beaucoup de chewing-gum sinon, Anne-Laure ?

    • @Jérémy: Oooh,arrête Bernard-henri,tu sais bien que je ne suis pas la daronne de François.
      François,mon petit garçon…On appelle ça le complexe de Jocaste, c’ est Gilles qui me l’a dit.
      Remarque,j’aurais meilleure haleine,parce que bon, c’ est pas avec du rouge à lèvre à la fraise que ça suffira.

      • Mince j’ai loupé mon coup, je voulais écrire arrête tes singeries Bernard-henri.Ce qui aurait été fort rigolo, warf, warf.Puis j’ai oublié d’être drôle.
        Cette histoire de chewing-gum me rappelle une célèbre citation :

        On peut tromper une personne mille fois. On peut tromper mille personne une fois. Mais on ne peut pas tromper mille personnes, mille fois.

        • Well, well, well, Anne-Laure. Qui est Gilles ? Deleuze ?

          • @Jérémy: Ben Gilles, le mari de Monique.

          • Rire. Oui, logique.

        • je ne comprends pas bien cette citation

          • @François Bégaudeau: Moi non plus,mais prenez donc un chewing-gum Emile.

          • http://www.youtube.com/watch?v=Iw4n0Oef7sI. Jamais été fan de ce film. Mais bon, il y a Chabat. Allez, comme je parle de lui, juste ça pour le plaisir. : http://www.youtube.com/watch?v=6iw8ydZJxWE.

          • c’est marrant je me la suis repassée récemment
            gros gimmick de lycée: maintenant y en ai rin a branler

          • Bah tu vois, des années après, ça fonctionne encore. Chabat joue très bien le mépris nasillard.

          • ne rirera-t-on dans trente ans?
            la réponse est oui, comme dit Laurent Wauquiez

          • EN RIRA-t-on dans 30 ans
            dyslexie passagère

      • Pour tout vous dire, Anne-Laure, le maquillage féminin a toujours été un mystère pour moi. Je confonds à peu près tous les outils. Comme dans le bricolage, si vous me permettez cette comparaison pas très élégante.

        • @Jérémy: Et bien moi, bizarrement, quand je pense maquillage j’ai cette image en tête.

          • Ca c’est magnifique, je vais explorer. Merci pour le lien.

          • Je voulais parler des mecs du Niger en bas à gauche (marche pas trop mon lien).

  5. je comprends mieux maintenant la couv floutée !

  6. Le « Not I » de François. Une bonne mise en bouche en attendant… les singes. Peut-on évoquer l’usage du chewing-gum par les rockers ? Me vient spontanément la fausse nonchalance de Lennon, mâchant son chewing-gum sur « All you need is love ».

Laisser un commentaire