Begaudeau.info, le site officiel de François Bégaudeau

Pas encore membre ? Enregistrez-vous et simplifiez-vous les commentaires !

Chroniques de la pampa

Couverture livre jeunesse chroniques de la pampaDans l’espace Travaux amis, on ne trouve pas que des travaux d’amis. En l’occurrence, si. Le travail ami nommé « Chroniques de la pampa » est un travail d’ami. Parce que Sophie Giraud, qui l’édite, est une proche, et surtout parce que Gwenaël David, que ses copains dont moi appellent banalement Gwen (alors que Chris serait tellement plus original), a été bassiste des Zab, est membre du collectif Othon, et je passe sur l’amitié que j’ai pour lui. Amitié que n’insulte pas ce livre, qui lui ressemble beaucoup, qui ressemble beaucoup à tout ce qu’on aime. Il faudra un jour expliquer vraiment ce qui se joue dans le gout que nous avons pour la drôlerie animale. Lire ce livre, revoir le Marsupillami de Chabat, les doublages de Bouchitey, et élucider quel type d’enfance se survit là, quelle qualité d’immaturité, quel battement vitaliste. On le fera.

Ici.

8 Commentaires

  1. ce livre jeunesse est très soyeux
    bien construit, un animal de la pampa-une courte histoire, et chaque histoire reliée aux autres par un fil vert qui conduit à la chute du récit : éthique, écologique
    bien documenté sur les différentes espèces (explications données en marge)
    bien poétique dans son écriture
    jolies illustrations, fines et suffisantes
    récit qui rappelle « l’invention du jeu » dans sa construction (interaction entre les personnages, chute qui en fait une fable animalière) et son écriture (humour léger et efficace)
    alors ce qui donne à ce livre une vraie identité ce sont beaucoup la maîtrise du monde animalier et la sensibilité poétique
    illustration photo d’un loup à crinière (c’est vrai qu’avec sa couleur rousse on prend l’animal d’abord pour un renard – loup logé au zoo d’Amiens – sur la photo il regarde un autre loup hors champ, peut-être une femelle): http://www.heberger-image.fr/images/86904_IMG_0772_1_.jpg.html

  2. Depuis quelques jours, Rafael le chat des pampas est inquiet. C’est un discret félin, si discret que certains se demandent s’il existe vraiment. Ceux qui l’ont rencontré en sont encore troublés. C’est en pleine nuit que Rafael surgit, au détour d’un amas de roches. Juché sur des coussinets silencieux, il se signale généralement par un petit bruit involontaire, crac d’un bâton ou bruissement du feuillage. Il apparait tel un spectre, lorsque la lune blanche et ronde allume les inflorescences des herbes de la pampa. Seul le voyageur solitaire peut espérer le rencontrer, le chat est poli, bienveillant et toujours attentionné. Il fait partie des mystères de la grande plaine et ceux qui lui ont parlé un soir de pleine lune en gardent un souvenir ému et profond. Ceux qui ne l’ont pas rencontré le craignent comme l’on craint un fantôme.
    Rafael ne s’ennuie jamais, jouit d’une vie normale de chat des pampas et s’épanouit entre sommes diurnes et vagabondages nocturnes. Pas un animal ne foule son petit périmètre sans qu’il ne le sache. Rafael veille sur tous et apparait parfois lorsqu’un guanaco ou un nandou s’y arrête. Il ne rate jamais une occasion de bavarder lorsque la lune pleine lui interdit de chasser, que la clarté agit en faveur des proies et désamorce toute tentative d’approche par surprise.
    Rafael le chat des pampas s’endort au matin riche d’une nouvelle histoire, d’un nouvel ami, tapi contre les roches qui le veillent et le gardent au frais jusqu’au soir.

    joli portrait
    et joli cadre pour ce portrait

  3. mise en muse:
    http://www.deezer.com/music/track/7624221

    jadis les vautours étaient déjà dans le collimateur:
    http://www.deezer.com/music/track/3256398

  4. ok dac
    on commence quand?

    • @perdri: moi ça me fait penser à Virginie Hocq, comique belge qui imite drôlement bien certains animaux : le pingouin ou le manchot, le bonobo, le chien ou encore le crapaud. J’ai retrouvé sur son blog son passage à « vivement dimanche » que j’avais vu à la télé et qui m’avait emballé (va imiter le bonobo !). Sur l’imitation des animaux, ça commence à 2 mn de vidéo ; avant c’est des embrassades et des bouts de phrases en flamand (ça s’écoute aussi) :
      http://www.virginiehocq.be/index2.php?pageid=5&currentvideo=0

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.