Begaudeau.info, le site officiel de François Bégaudeau

Pas encore membre ? Enregistrez-vous et simplifiez-vous les commentaires !

Questionnaire de Proust

Mon principal trait de caractère
De chien

Mon principal défaut
Le coup droit

La qualité que je préfère chez un homme
La potacherie

La qualité que je préfère chez une femme
La vitalité

Ce que j’apprécie le plus chez mes amis
L’argent

Mon occupation préférée
Regarder des filles rire entre elles

Mon rêve de bonheur
Un nouveau i-pod (le précédent est cassé)

Quel serait mon plus grand malheur ?
Celui qui arrivera forcément, vers la fin

Ce que je voudrais être
Patineuse artistique

Mes auteurs favoris
Diderot Flaubert Nietzsche Rimbaud Woolf Faulkner Michaux Walser Echenoz

Mon livre de chevet
Le journal de Gombrowicz

Mes héros/héroïnes préférés
Iniesta et Foresti

Mes héros dans la vie réelle
Le Neveu de Rameau et Célimène

Ce que je déteste par-dessus tout
La malhonnêteté intellectuelle

Le don de la nature que je voudrais avoir
Le clitoris

Les fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence
Presque toutes, sauf la malhonnêteté intellectuelle

Ma devise
Jamais de légumes

38 Commentaires

  1. «Il n’existe pas de femme sans besoin (…) mais, en revanche, il existe un nombre immense d’ignorants, d’égoïstes et de brutaux qui ne se donnent pas la peine d’étudier l’instrument que Dieu leur a confié», écrit Jules Guyot (1807-1872), médecin et ingénieur, sous le Second Empire.
    Peut-on etre un homme si on ne conçoit pas une relation sexuelle sans clitoris , sans etre un obsédé ou passé pour un vicieux ?, peut on avoir le sentiment de comprendre l’intimité d’un femme sans etre homosexuel ?
    Est-ce pour quitter les ignorants et mieux comprendre le corps d’une femme que tu choisis l’homosexualité ? C’est terrible , pour toutes les femmes qui te lisent et t’admirent, elles n’ont pas d’autre choix que des brutes ignorantes qui délaissent leur clitoris …

  2. bonsoir François
    je m »appel stephane bégaudeau je suis né à challans en 1968 ( c’est la première fois que mon nom déclenche des caractères illégaux sur un forum !)
    nous sommes peut être cousins , J’ai trouvé beaucoup de points communs dans ton questionnaire de Proust sauf pour la malhonnêteté intellectuelle , je ne connais que des gens de mauvaise foi surement trop cons pour arriver à ce stade , même si parfois je reste admiratif de voire que leur bêtise les désinhibe de tous scrupules face à leurs actes et leurs paroles .Je ne suis pas assez intelligent pour maitriser les propos de ton forum , mais malheureusement pas assez idiot pour être désinhibé .
    Je suis Green-keeper du coté de chez PROUST au golf de Cabourg le home , je serai heureux de te saluer , si tu passes prêt de Caen pour un salon .

    note : le correcteur orthographique de mon ordi me dit brigandeau pour bégaudeau ,je pense qu’il y a du brigand dans notre façon de penser …
    Sincères amitiés stephane bégaudeau

    • Cher Stéphane, cousin ou pas je ne vois pas vraiment ce qui dans ce forum ne serait pas à ta portée. Tu nous fais un complexe de vendéen?

      • @<a href="#comment@François Bégaudeau:Le complexe du Vendée !
        , tu as mis des mots sur un sujet qui m’a toujours intrigué ! Pourquoi les Vendéens sont restés seuls face aux Colonnes Infernales aprés la révolutions alors que nos amis Bretons ont vite compris le massacre ; courage ? bétise ? conviction? inconscience ? ou le Complexe du Vendéen ?
        Pourquoi en zone occupée , ils ont pris le risque de cacher un grand nombre d’enfants juifs ?…le Complexe du Vendéen ?
        Comment , un petit bout de terre de 6720 Km²peut coller son nom avec le monde ( VENDEE-GLOBE) meme les Américains n’ont pas osé ! le Complexe du Vendéen ?
        Amitiés stéphane

        • donc le complexe du vendéen serait un complexe de supériorité?
          je vais relire ma vie à cette aune

          • @François Bégaudeau: Selon toi , vouloir légalité et la liberté au prix de ça vie ,serai un complexe de superiorité .Je déclare solennellement tous les citoyens du monde Vendéens !!!
            amitiés

          • je m’associe à cette mesure, ça relèvera le niveau moyen de l’humanité

      • @François Bégaudeau: @François Bégaudeau: j’esperais une réponse plus intime …
        ( je sais , je suis chiant quand je ne fais pas dans le potache ! )
        amitiés

  3. avoir un clitoris, disons pourquoi pas, au moins pour comparer l’orgasme, pas bête!

  4. Et les femmes potaches ?

    • Bien dit.
      Mais que je prise la potacherie chez les hommes n’empêche pas que je la prise chez les femmes, je crois l’avoir montré
      Simplement je ne vois pas beaucoup d’autres angles par quoi sauver les hommes.

      • @François Bégaudeau: Proust c’était avant mai 68 (non!!!) alors pas étonnant qu’il fasse deux questions distinctes : qualité chez un homme, qualité chez une femme. Mais aujourd’hui, on pourrait se poser la question de la qualité que l’on préfère chez une personne, tout simplement. Postulat qu’un homme et une femme peuvent avoir les mêmes qualités.

        • je suis tellement d’accord
          j’aurais du jouer avec ça, refuser cette catégorisation en répondant la même chose aux deux
          ou répondre l’utérus pour les homes, et les couilles pour une femme
          je m’étonne que ça ne me soit pas venu
          on merde, parfois

          • @François Bégaudeau: on loupe tout le temps des choses, il y a les loupés mineurs et les majeurs. Moi ce matin, j’ai loupé majeurement. En sortant de mon immeuble, un jeune homme m’a demandé 1 ou 2 euros et j’ai dit que je n’avais rien. Juste parce que je n’avais pas envie de m’arrêter, que je ne voulais pas commencer la journée comme ça, que j’avais donné de l’argent à un autre homme la veille et qu’il m’avait demandé plus pour son gaz,que s’il m’avait dit qu’il avait besoin d’un café chaud… Je pourrais continuer la liste ; le fait d’y penser 2 heures après démontre sans équivoque que j’ai merdé.

          • Je trouve que c’est une merdouille bien vénielle
            Je crois que je ne donne qu’une fois sur dix, peut-etre sur vingt, et j’ai du mal à m’en vouloir.
            Il me vient l’idée de dire qu’à Paris c’est différent, on est constamment sollicité, mais en fait non, je crois que la mendicité tient un bon niveau de densité partout en France.

          • @François Bégaudeau: partout en France on merdouille, dans tes livres aussi. Va falloir s’en faire une raison !

  5. ce que tu apprécies le plus chez une femme, c’est la vitalité. Bien, je suis entièrement d’accord : mieux vaut cotoyer des femmes en vie que décédées, même légèrement.
    J’ai bien noté pour Gombrowicz, je ne connaissais pas, c’est une bonne surprise, j’ai lu 3 nouvelles de lui ce WE : « meurtre avec préméditation », « le festin chez la comtese Fritouille » et « Virginité ». Je ne sais pas si tu les as lues. Je trouve que c’est un très bon conteur. Dans la foulée, j’ai commencé « les envoûtés », j’aime bien les écrivains qui écrivent des feuilletons (pourquoi ça n’existe plus ?)

    • J’aime bien tout ça, mais Gombro c’est surtout les quatre romans : Ferdydurke, Transatlantique, La pornographie, Cosmos
      Jettes-y en oeil après Les envoutés (qui est bien mais inachevé)

      • @François Bégaudeau: petite précision : le roman « les envoûtés » est achevé, les 3 derniers chapîtres on été retrouvés en 1986 et ont été ajoutés au roman sous forme d’épilogue (« épilogue – la fin inconnue des envoûtés »). C’est en 4ème de couverture sur le bouquin que je lis.

        • merci pour l’info
          c’est que moi je l’ai lu à sa sortie, en 37
          belle époque, pleine de promesses

      • @François Bégaudeau: j’ai fait quelques intrusions dans Ferdydurke, l’auteur est pas mal dérangé, dérangeant, non ?

        • dérangeant si on veut mais est-ce que c’est pas le pacte artistique de base
          et puis on peut dire tout simplement : drole, fantaisiste, dingo, simiesque, malin

          • @François Bégaudeau: dérangeant comme déroutant qui donne envie d’aller voir de plus près. Absolument artiste !

  6. t’as pensé à le filer à une femme africaine excisée ?

  7. Si vous voulez un clitoris , j’ en ai un d’ occase à vous proposer.Modèle 1974, peu servi,en bon état.Contrôle technique ok.Prix à débattre.

    • il vous en restera un, rassurez-moi

      • @François Bégaudeau: Non,non,je n’ ai pas de malformation congénitale.C’ est juste que je n’y tiens plus,j’en ai fait le tour.Par contre , je tiens à savoir ce que vous entendez par malhonnêteté intelectuelle.Est-ce qu’on peut assimiler ça à la mauvaise foi ?

        • @anne-laure: J’ attends toujours ma réponse.Pour la mauvaise foi pas pour le clitoris ( finalement je vais le garder au moins jusqu’ à vendredi ).

          • Il se passe quelque chose de particulier vendredi?
            Sinon tu as raison de rapprocher mauvaise foi et malhonneteté intellectuelle. A ceci près que l’homme de mauvaise foi se rend compte, par définition, qu’il défend une position indéfendable et la mauvaise foi consiste à la tenir malgré cela. Alors que la malhonnêteté intellectuelle est souvent inconsciente d’elle-même. En fait je désigne sans doute bêtement par là une absence de rigueur dans le raisonnement. Le mot malhonnête nous égare, je le retire.

          • @anne-laure: Heu…jeudi soir il y a la liste de Schindler à la téloche.Non mais,manquerait plus que ça que je vous raconte ma vie sexuelle ( alors qu’ en fait, hou la vicieuse , c ‘est elle qui a commencé ).Ce serait la porte ouverte au grand n’ importe quoi.Merci pour la réponse c ‘est à peu près ce que j’ envisageais et je vais y réfléchir.

    • Grande année, 1974 !

  8. J’ai trouvé 2 intrus dans tes réponses.
    On peut jouer au Master BégauMind histoire de trouver où ils sont ? 😉

Laisser un commentaire