Begaudeau.info, le site officiel de François Bégaudeau

Pas encore membre ? Enregistrez-vous et simplifiez-vous les commentaires !

Des titres rock dans mes romans – Télérama

En 2009, François Bégaudeau était invité par Télérama à expliquer comment le rock avait pu pénétrer sa littérature. On découvrira ici -ou on trouvera confirmation- que 4 chansons se sont glissées dans ses 4 premiers romans. Un jeu pour lui même dit-il, une réminiscence qui surgit avec le geste d’écrire et parfois nourrit l’écriture en retour. 1 titre seulement par roman? Pas si sûr. Et dans ses autres livres ? Si vous avez décelé d’autres citations musicales, les commentaires au bas de cette page vous sont ouverts…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

31 Commentaires

  1. That What Love Will Do To You https://youtu.be/TYt4uoXl3mk

  2. .quand j’aime chu vraiment con comme une bite moi, j’avais même pas noté la dernière fois que les paroles de Prince chauffaient à bloc les pages de la blessure, pourtant

    http://www.deezer.com/track/732445

    For today and for this morning, je sens qu’il me faut au moins l’extended version pour envisager quelque chose donc j’ai,

  3. Très beau travail : je me permets de rajouter la chapitre « Désenchantés » dont le titre et le début rendent hommage à Mylène Farmer : « Si la mort est un mystère, la vie n’a rien de tendre, si le ciel a un enfer, le ciel peut bien attendre ». Il faut dire que depuis Jeanne Mas, on n’avait pas chanté le désespoir avec autant de perspicacité.

  4. dans ouéj juste j’ai trouvé ça

    http://www.youtube.com/watch?v=m13bHSP3TnQ

    mais c pas un titre rock

    • un des titres de ZP que je n’aime pas

      • comme vous tenez bien le rôle du sitiste grognon: j’adore.
        Me diriez-vous pourquoi vous n’aimez pas ce titre des Zab’?

        sinon in vers la douceur, chap.11 selon Saint François, vous jetez à la tête de celui qui vous lit ceci:

        http://www.youtube.com/watch?v=cS_kg-2I5L8

        tiens, le version studio pour le même post

        http://www.youtube.com/watch?v=6RgteX-IJNw&feature=related

        – j’ai souvenir qu’un animateur radio vous a accueilli récemment avec ce titre avant une interview, c’était un bon début.
        Par contre en revanche cependant, j’ai pas trouvé le titre avec le lapin angora, je vais me prendre un Martini olive en attendant l’inspi,

  5. Je m’énerve pas, j’explique. There’s no return from 86

    http://youtu.be/0m8ql3nQPuM

  6. Dans « tu seras écrivain fiston », j’ai relevé:
    – « ayant réussi l’amalgame de l’autorité et du charme » en dehors de l’état de fait que c’est tout moi, c surtout le titre « Femmes des années 80 » interprété par M.Sardou qui s’est glissé p.50 dans l’entrée: Président de la Rép.
    – se trouve aussi en p.55 dans Résistance le titre d’une chanson d’Alain Souchon à savoir « Foule sentimentale »
    -dans Maudit p.59 « les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux » d’un artiste qui dit avoir raté F.B.
    -et dans Etre et Avoir p.61 autour du concept du temps se sont incrustés pas francs « va tout s’en va » termes déposés par L.Ferré dans « avec le temps »
    Vu François! en ai-je oublié? si qqn d’autre en a trouvé,

    • beau travail
      comme quoi la chanson française, quelque réticence qu’on y ait, vous rentre dans la crane

      • T’as aussi fait partie de la bande à basile?

        Je couche ici mon travail sur la blessure la vraie:la bégodo-thérapie c’est du béton, du lourd un bon vieux traitement de fond Madame, eh ouais.
        Donc, dans la blessure la vraie, on peut trouver de ci de là de fa les titres suivants (j’mets pas les interprètes parfois aussi auteurs-compo ça laisse un peu d’occupation aux êtres qui voudraient les chercher):
        Donc, The final countdown, Papa don’t preach, Say you say me, 3 nuits par semaine, Africa unite, Kiss, Cruel summer, In the name of love, True colors, Un garçon au féminin, There must be an angel, I wanna know what love is dont le titre pourrait être i want to know what love is mais c trop littéraire pour F.B., Démons de minuit, Comme un ouragan, Je te donne, Un autre monde, Living in america

        Il me reste pas mal de citations en anglais dont je n’ai pas mais vraiment pas trouvé l’origine, si un autre patient traité au bégodochoc peut compléter, il m’en verra so glady, je retourne à la douche froide (ils ont laissé tomber la bassine)

        • Bravo bis.
          Mais tout l’enjeu résidait dans l’identification des titres anglais, notamment deux absolument décisifs pour la compréhension de ce torchon

          • In between days des Cure, avec une petite modif’ ?

          • une petite modif, c’est-à-dire?

          • Je lis « Yesterday I got so young I thought like I could die » p. 149 et je constate que dans la chanson des Cure, les paroles sont
            « Yesterday I got so old I felt like I could die ». Le old devient young car le narrateur se sent inexpérimenté face à Julie.

          • trop fort

          • et aussi page 147

            Yes it’s true I am happy to be stuck with you

            http://www.youtube.com/watch?v=OoQ1AADvr4A

          • ça s’appelait du rock fm et c’etait tellement con
            mais je n’ai jamais pu résister à ce refrain

          • Sur ma lancée, j’ai débusqué un « ash to ash, dust to dust » qui pourrait venir de Metallica mais la date ne colle pas. Par contre par ricochet wikipedien je tombe sur Fade to black de 1984.

          • je pense que c’est juste un proverbe anglais très courant, et donc recyclé un peu partout

          • @Le Nantais:Ai-je trouvé les deux décisifs ?

          • la mention rock décisive du livre est quand même ailleurs
            en fait il y en a deux, dans le même chapitre
            un indice : elles sont toutes les deux anachroniques

          • Mais cela n’a pas été déjà donné par Joe Sweat, plus haut ?

          • It won’t be long until you do exactly what they want you to do. p. 185
            http://www.youtube.com/watch?v=N9W27mVXhGk

            There’s no return from eighty-six. Don’t even try p. 194
            N’essaie même pas. p. 196
            http://www.youtube.com/watch?v=6E9mSWGc4IE

            et aussi accessoirement,
            http://www.youtube.com/watch?v=fg3vzl_VwLc
            http://www.dailymotion.com/video/xvh56_ac-dc-hell-s-bells_music

          • Manquait celui-là:

            I found out what it takes to be a man
            Well,Mom and Dad will never understand

            http://www.youtube.com/watch?v=pHTP6b4Jy0s

          • celui là c’est la clé
            mais le restituer complètement!! :

            I found out what it takes to be a man
            Well, Mom and Dad will never understand
            what’s happening to me

          • Oui, suis allée un peu vite.
            « I found out what it takes to be a man. On a fermé les yeux mécaniquement pour faire tout comme en vrai. My mum and dad will never understand what’s happening to me. » p. 190

Laisser un commentaire