Begaudeau.info, le site officiel de François Bégaudeau

Pas encore membre ? Enregistrez-vous et simplifiez-vous les commentaires !

La bibliothèque de François Bégaudeau

François vous présente en vidéo et en exclusivité pour begaudeau.info sa bibliothèque. Pénétrez dans son intimité pour découvrir ses livres et ses auteurs fétiches. Des sensations, des émotions et un florilège de citations : bienvenue chez lui.

Une confession obtenue par Claire Koc (©)

 

23 Commentaires

  1. Une bibliothèque de livres… ces livres comportent des pages sur lesquelles sont imprimés des caractères : on ne peut pas faire plus cohérent. La pensée en entonnoir m’a toujours paru la plus rigoureuse qui soit.

  2. Drôle et spirituel. Ce n’est pas une surprise mais c’est toujours agréable de constater que quelque soit le moyen d’expression utilisé, on frise l’excellence.

    • Beaucoup d’humour!!! J’ai eu l’immense chance de me retrouver sur une scène avec François il y a quelques mois et je dois dire qu’il est plein d’humour. Hâte de lire ton nouveau livre François!!!

    • la fin est très drôle

  3. Pris au 1er degré, c’est chiant. Au vu des commentaires (plutôt élogieux), on tente une 2ème approche et finalement ça s’écoute si on se dit que ça été conçu dans le même esprit que la note d’intention sur « Tu seras écrivain mon fils » : dénoncer l’imposture de certains écrivains médiatiques, qui ont pignon sur rue et tiennent un discours creux sur la littérature (leur métier). Au passage, ça m’a rappelé une pièce de 1924, le fameux « Knock ou le triomphe de la médecine » de Jules Renard, satire du médecin cette fois. Et Molière aussi.

    • dénoncer je ne sais pas
      s’amuser plus surement
      sur l’écrivain médiatique, je te renvoie au livre Tu seras écrivain etc, où je fais un sort à cette catégorie un peu douteuse (non pas les gens qu’elle est supposée désigner, mais la catégorie elle-même)

      • oui c’était une hypothèse un peu trop sérieuse… Pour la lecture de ton dernier livre, ça va un peu attendre, je suis actuellement dans la lecture de « fin de l’histoire ». Plus j’avance dans ce livre, plus c’est lisible et risible.

        • oups pas « risible » (péjoratif) mais « très drôle », ça m’apprendra à vouloir faire rimer les mots…

          • je me doutais bien mais un peu de clarté ne fait jamais de mal
            merci en tout cas de lire ce texte qui est un peu mon chouchou, comme il arrive qu’une maman ait une tendresse particulière pour le plus mal léché de ses enfants
            (je déteste cette métaphore auteur = maman livre = enfant, mais c’est lundi et je manque de temps)

          • Effectivement, c’est un très bon livre, profond et agréable à lire. C’est vraiment sympa de trouver écrit noir sur blanc des choses que l’on pense sans y trouver forcément d’écho. Et de se laisser surprendre par le commentaire de la voix off, par l’expansive Jeanne, par « les 3 pièges » sur le chemin des femmes ( je crois que ça n’a jamais été décrit comme ça auparavant ?). Je trouve ce livre MODERNE.

          • ma foi, moderne, je prends

        • « risible » prête un peu à confusion

  4. François Begaudeau vous êtes très drôle, j’aime beaucoup cette vidéo.La « bibliothèque de François », c’est un titre à la Rohmer, façon « genou de Claire », avec la même puissance érotique, puissance qu’il y a ici à nettoyer l’exercice et à envoyer les pédants barbotter dans le lac d’Annecy. Alors si en plus Claire devient drôle, champion du monde!
    Bien à vous.

  5. Je n’ai pas compris. Arthur Miller, ça s’écrit avec un i ou un y ?

    Bien à vous,

    Georges

  6. Vraiment fan de vos vidéos ! Drôle, pétillant, O-RI-GI-NAL et « intelligent » !! Bravo !

  7. Les livres sont vraiment aussi mal rangés ou c’est un peu de mise en scène pour donner raison à Sophie Marceau?

    • comme tout ce que je fais c’est mis en scène, je cultive mon mythe, un Nobel ça se prépare très en amont

      • Avec une vidéo comme ça, c’est pour bientôt le Nobel, je le sens. Bravo pour le second degré.

        Il reste que ça me démange (comme dirait Yves Duteil) de venir la ranger. Déformation professionnelle, désolée.

        • Quand on atteint ce niveau de bordel c’est nécessairement qu’on est hyper ordonné. ça demande beaucoup de discipline l’indiscipline. Enfin moi je cause mais en même temps j’ai jamais retrouvé un slip presque propre que j’avais laissé comme marque-page dans un Nathalie Sarraute.

Trackbacks/Pingbacks

  1. La bibliothèque de François | Ecriture | Scoop.it - [...] La bibliothèque de François Pénétrez l (Ma bibliothèque, mes livres, mes auteurs.)... …

Laisser un commentaire